Accueil / Actus / Parce que le cancer non plus n’attend pas

Publié le 4 février 2021 - PP-ONC-FRA-1277

Parce que le cancer non plus n’attend pas

Sandrine Benaroche

Si lutter contre la pandémie mobilise beaucoup d’énergie, de plus en plus d’acteurs de santé et d’associations entendent toutefois rappeler que le cancer, lui « n’est pas confiné ». L’annonce de la stratégie décennale de lutte contre le cancer et la journée mondiale du cancer viennent donc opportunément nous rappeler à cette autre priorité de santé publique qui réclame elle-aussi un niveau de mobilisation équivalent de la part de tous : décideurs politiques et associatifs, professionnels de santé et chercheurs, citoyens et, bien-sûr entreprises du médicament.

Le Plan Cancer, un modèle pionnier

Rappelons-nous qu’en moins de 20 ans les différents Plans Cancer ont contribué à améliorer significativement la recherche, la prise en charge et la qualité de vie des patients, jusqu’à les conduire aux frontières de la chronicité. Leur caractère pionnier a permis d’asseoir une forme de modèle français dont beaucoup d’autres pays se sont inspiré. Chez Pfizer, nous avons pu accompagner cette dynamique en développant et lançant une quinzaine de médicaments et biosimilaires notamment dans les cancers métastatiques du rein, du sein, du poumon et en hématologie. Avec un pipeline important, l’oncologie est d’ailleurs le domaine thérapeutique qui a connu le plus fort investissement en R&D au sein de notre laboratoire. En tant qu’acteur de santé, nous avons eu à cœur de proposer des solutions innovantes pour un accompagnement global du parcours de soins et de vie des patients. C’est à ce titre que nous avons soutenu le développement des soins de supports en initiant par exemple avec l’AFSOS (association francophone des soins oncologiques de support), la plateforme digitale La Vie Autour, carte interactive géolocalisant les associations proposant les soins de support disponibles près de chez soi.

A travers la stratégie décennale, une étape décisive

En voulant capitaliser et amplifier les progrès obtenus, la stratégie décennale marque une nouvelle étape décisive. Nous entendons évidemment y apporter notre contribution, en poursuivant notre dynamique d’innovation, de collaboration et de co-construction. 
La stratégie décennale invite toute la société à mieux comprendre, reconnaître et accompagner des milliers de patients pour qui la vie est parfois devenue une forme de marge : marge sociale, marge médicale et trop souvent encore dans le domaine de la recherche, en particulier pour les cancers de sombres pronostics. Pour mieux soutenir ces fragilités potentielles, nous avons lancé il y a 5 ans Seinchrone, une initiative inédite dédiée à l’accompagnement des femmes vivant avec un cancer du sein métastatique et nous soutenons, échangeons et collaborons avec une vingtaine d’associations de patients en oncologie. C’est aussi avec l’ensemble des acteurs pluridisciplinaires que nous organisons chaque année les Rencontres Cancer & Citoyenneté rassemblant l’ensemble des parties prenantes autour de thématiques comme celle des parcours, de l’emploi ou encore de la charge mentale vécue par les patientes atteintes de cancer du sein métastatique. Nous sommes également partenaires du programme ESME (Epidemio Stratégie Médico Economique) d’Unicancer qui vise à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle.
Les orientations de la stratégie décennale nous poussent à aller encore plus loin dans l’accompagnement des nouveaux parcours de soins en vue d’améliorer la prise en charge des séquelles et de la qualité de vie des patients. Fluidifier et faciliter la personnalisation des parcours deviennent des priorités partagées et confortent la mise en place de projets comme celui de la plateforme d’accompagnement PactOncoTM1  que nous avons lancé depuis 2011, en collaboration avec les professionnels de santé et les associations de patients.
Enfin, au regard de la nécessité de réduire les inégalités d’accès aux traitements innovants, nous développons un des plus larges portefeuilles de biosimilaires en oncologie qui permettront d’en optimiser les coûts. 

Une dynamique collective au service des patients

Les travaux engagés depuis de nombreuses années avec l’ensemble des acteurs de terrain, les établissements, les professionnels de santé, les sociétés savantes, associations de patients, les entreprises technologiques en santé dessinent de nouveaux paradigmes. Ils nous conduisent à davantage de collaborations de nature à combiner accompagnement humain et innovation digitale. Elles se sont d’ailleurs révélées cruciales depuis le début de la pandémie pour assurer la continuité des soins à distance. En 2020, ce sont 25 projets destinés à améliorer l’accompagnement des patients que nous avons soutenus pour répondre aux nouveaux enjeux dans la prise en charge des cancers que la pandémie a généré.
Ces collaborations multiples tissent des relations de confiance indispensables pour relever les défis en termes de santé publique. Elles sont au cœur de l’efficacité collective. La crise sanitaire nous aura permis en quelques mois d’en mesurer le caractère essentiel. C’est collectivement, en s’appuyant sur l’ensemble des parties-prenantes, que la stratégie décennale pourra répondre aux enjeux toujours actuels et essentiels de la lutte contre les cancers et Pfizer, en tant qu’acteur industriel engagé, y contribuera.

Sandrine Benaroche, Directrice de Pfizer Oncologie France


1Personnalisation de l’ACcompagnement du patienT en ONCOlogie.