Accueil / MediasCommuniqués de presse / 2020 - Cancer du sein métastatique - Seinchrone : une initiative pour accompagner le parcours de soins et de vie des patientes

Cancer du sein métastatique - Seinchrone : une initiative pour accompagner le parcours de soins et de vie des patientes

Publié le 26 mai 2020 - PP-ONC-FRA-0987

 

Le cancer du sein a bénéficié de nombreux progrès dans sa prise en charge avec aujourd’hui certaines patientes présentant un bon pronostic. Or, le cancer du sein métastatique est une réalité différente et souvent méconnue : en effet, 30 à 50 % des patientes diagnostiquées d’un cancer du sein à un stade précoce développeront des métastases au cours de leur maladie 1.

Si le terme de métastases peut faire peur, les progrès de la médecine avec l’arrivée de thérapies ciblées administrées par voie orale (notamment les inhibiteurs de PARP et inhibiteurs de CDK 4/6, inhibiteurs de mTOR, inhibiteurs de tyrosine kinase anti HER2) offrent aux patientes un nouvel horizon 2.

Pour Pfizer, accompagner ce nouveau parcours de soins et de vie est indissociable de l’innovation thérapeutique. C’est pourquoi le laboratoire s’engage depuis 2015, à travers son initiative SeinChrone, à développer avec les associations de patients et les acteurs de soins, des solutions concrètes pour répondre aux spécificités de ce cancer du sein : site et page Facebook Pact Oncolivret d’information « Mon Parcours de Vie », accès aux soins de support via le site de géolocalisation La Vie Autour en partenariat avec l’AFSOS (l’Association francophone pour les soins oncologiques de support), soutien institutionnel apporté à la création d’ateliers dédiés pour ces patientes dans les Maisons Rose, la mise en place de réunions en région prenant en compte les problématiques locales ou encore Rencontres Cancer & Citoyenneté.

Cancer du sein : une réalité plurielle

INFOGRAPHIE

Au cours de leur vie, une proportion importante de patientes va développer des métastases : si moins de 10 % des cancers du sein sont des formes localement avancées ou métastatiques d’emblée, 30 à 50 % des patientes diagnostiquées à un stade précoce développeront des métastases au cours de leur maladie 1. Bien que l’on ne puisse pas encore parler de guérison pour le cancer du sein métastatique, de récentes avancées thérapeutiques parviennent à ralentir la progression de la maladie 4.

De nombreux traitements possible

Le cancer métastatique s’inscrivant dans la durée, il nécessite un traitement à vie 4. L’objectif est de contrôler ou de stopper l’évolution de la maladie 5. Différentes stratégies thérapeutiques sont proposées et adaptées au fur et à mesure de chaque étape de la maladie. Hormis les traitements « classiques » comme la chimiothérapie et l’hormonothérapie, le cancer du sein métastatique bénéficie depuis 2016 d’importants progrès thérapeutiques, comme les thérapies ciblées orales.

Ces nouveaux traitements font avancer sa prise en charge et offrent un nouvel horizon aux patientes 2, notamment celles atteintes d’un cancer du sein exprimant les récepteurs hormonaux (RH +), sans expression d’HER2, qui représente les 2/3 des cancers du sein métastatique 6,7. Grâce à l’émergence des nouvelles thérapeutiques, on observe un retard de la rechute de la maladie.

Pfizer engagé sur la durée dans l'innovation thérapeutique et l'accompagnement

Avec l’arrivée des traitements oraux, la prise en charge des patientes évolue en profondeur : diversité des interlocuteurs, variété des parcours de soins, importance de la qualité de vie… Depuis 2015, Pfizer s’est engagé afin que l’innovation thérapeutique soit associée à une innovation dans l’accompagnement du parcours de soins et de vie.

Cette démarche s’est traduite par la réalisation d’enquêtes pour connaître les besoins des patientes avec trois enseignements principaux : rompre leur isolement, améliorer l’information sur leur pathologie et accroître leur reconnaissance sociale et citoyenne 8, (infographie page 3).

Apporter des solutions avec les associations et les professionnels de santé

Afin de répondre aux besoins des professionnels et des patientes sur le territoire, cette dynamique, engagée depuis 2015, se décline à travers une série d’outils novateurs, pour aider notamment au suivi du parcours de soins et de vie des patients :

> PactOnco.fr (Personnalisation de l’Accompagnement du patient en ONCOlogie) : un site et une page Facebook qui répondent aux interrogations des patientes et de leurs proches sur la maladie, les différents types de traitements, les étapes du parcours de soins ou encore les droits des malades.

Seinchrone

> LaVieAutour.fr : développé en collaboration avec l’Association francophone pour les soins oncologiques de support (AFSOS), ce site - accompagné d’une page Facebook - permet de situer sur une carte interactive des associations proposant des soins de support les plus proches de chez soi.

Seinchrone

> Le 1er programme d’ateliers de soins de support dans Les Maisons Rose : dans ces Maisons ouvertes à Paris et à Bordeaux par Rose-Up association, les femmes atteintes d’un cancer métastatique y bénéficient d’un programme unique lancé avec le soutien institutionnel de Pfizer : groupes de parole thématiques, thérapie sportive avec la CAMI, coaching professionnel.

Seinchrone

> « Mon parcours de vie » : créé avec un oncologue et une infirmière de coordination, ce tout nouveau livret délicatement illustré, aborde avec des mots simples les points essentiels à une meilleure compréhension de la maladie et de sa prise en charge au long cours.

Seinchrone

> Des réunions SeinChrone dans toute la France : initiées depuis 2019, ces réunions sur le cancer du sein métastatique sont proposées aux professionnels de santé sur tout le territoire en fonction des besoins locaux. Elles se déclinent sur plusieurs thématiques : sexualité et cancer, accompagnement et aide sociale, lien ville hôpital, réalités et attentes des patientes… Sept réunions se sont tenues en 2019 dans sept villes françaises. Cette dynamique se poursuit en 2020 avec une dizaine de réunions d’ores et déjà en projet dans de nombreux centres.

Seinchrone

> Les Rencontres Cancer et Citoyenneté : initié depuis 2017 par Pfizer, cet événement rassemble notamment associations, soignants, acteurs politiques et institutionnels… Il vise à échanger pour améliorer la prise en charge du cancer du sein métastatique.

Collectif 1310

Résultats de l’enquête nationale REALITE

Parcours de soins des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique

Face au peu de données sur les femmes atteintes de cancer du sein métastatique en France, Pfizer en partenariat avec l’association Europa Donna France a mis en place une enquête intitulée REALITES. Menée auprès de 230 patientes et impliquant 52 spécialistes répartis sur l’ensemble de la France métropolitaine, elle permet de dresser un état des lieux du parcours de soin des patientes atteintes de cancer du sein métastatique en France et de leurs attentes.

pfizer infographie

Méthode

Données internes issues de l’enquête nationale RÉALITÉS concernant le parcours de soins des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique. RÉALITÉS est une étude quantitative, elle a été menée auprès de 230 patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique, entre le 25 septembre et le 7 décembre 2015. Les patientes étaient diagnostiquées depuis plus   de 6 mois et ont été interrogées via un questionnaire auto-administré réalisé par un Comité Scientifique et recrutées via des oncologues (48 dont 20 excerçant en AP/CHR/CHU, 15 en CHG/CH, 10 en CRLCC, 3 en cliniques / hôpitaux privés),4 radiothérapeutes, 2 gynécologues.

Comité de pilotage

M. Espié, oncologue, Paris - I. Moley-Massol, psycho-oncologue, Paris - N. Zernik, Europa Donna, Paris - D. Debiais, Europa Donna, Paris - V. Diéras, Europa Donna, Paris

> Télécharger le communiqué de presse au format PDF

> Télécharger la fiche "Le cancer du sein métastatique en 10 question" - PP-ONC-FRA-1011


A propos de Pfizer Oncologie

Pfizer Oncologie s’engage à poursuivre le développement de traitements innovants ayant un impact significatif sur la vie des patients atteints d’un cancer. Comptant parmi les leaders en oncologie, nous nous efforçons d’accélérer la mise à disposition de nos avancées thérapeutiques et contribuons ainsi à redéfinir le quotidien des patients. Notre solide pipeline de médicaments biologiques, de petites molécules et d’immunothérapie est spécifiquement axé sur l’identification des découvertes scientifiques les plus prometteuses et sur leur mise en œuvre clinique au profit des patients souffrant de divers types de cancer. En s’associant à des institutions académiques, des chercheurs indépendants, des groupes de recherche collaboratifs, des gouvernements et des partenaires agréés, Pfizer Oncologie vise à traiter et contrôler le cancer par des médicaments de pointe. Parce que Pfizer Oncologie est convaincu que la réussite en oncologie ne se mesure pas uniquement en termes de médicaments fabriqués, mais plutôt par les partenariats significatifs engagés pour exercer un impact plus positif sur la vie de chacun.

A propos de Pfizer : Des avancées qui changent la vie des patients

Chez Pfizer, nous nous appuyons sur la science et toutes nos ressources mondiales pour offrir aux patients des thérapies qui prolongent et améliorent considérablement leur vie. Nous recherchons la qualité, la sécurité et l’excellence dans la découverte, le développement et la production de nos médicaments et vaccins. Chaque jour, dans les pays développés comme dans les pays émergents, les collaborateurs de Pfizer sont engagés pour faire progresser le bien- être, la prévention et les traitements contre les maladies les plus graves de notre époque. Conformément à notre responsabilité en tant que leader des industries biopharmaceutiques, nous collaborons avec les professionnels de santé, les gouvernements et les populations locales pour soutenir et élargir l’accès à des solutions de santé fiables et abordables partout dans le monde. Depuis plus de 170 ans, nous nous efforçons de faire la différence pour tous ceux qui comptent sur nous. Pour en savoir plus sur nos engagements, vous pouvez visiter notre site internet www.pfizer.fr et nous suivre sur Twitter : @Pfizer_France.

Contact presse

Pfizer 
Céline Perrin

06 38 85 77 71
[email protected]

COMM Santé
Anouk Dupré

07 62 59 25 53
[email protected] 
@COMMSante www.comm-sante.com


Références

1. Roché H et al. Treatment of metastatic breast cancer: second line and beyond 2011; 22:1000-10 – p.1
 2. Livret LE CANCER DU SEIN MÉTASTATIQUE Europa Donna France COALITION EUROPÉENNE CONTRE LE CANCER DU SEIN
 Disponible sur le site de Europa Donna France accédé le 02/05/2019.
 3. Institut National du Cancer « Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 », juillet 2019 – p.3
 4. Gustave Roussy, cancer du sein – Information disponible sur le site de Gustave Roussy consulté le 20/03/20
 5. Référentiel Cancers et pathologies du sein – Attitudes diagnostiques et thérapeutiques, protocoles de traitement 2019-2020, Coordination Paul Cottu (Institut Curie) et Suzette Delaloge (Gustave Roussy) – p. 109, 111, 112, 113 - Information disponible sur le site de Gustave Roussy consulté le 20/03/20
 6. Odermatt R, et al. Hormonothérapie dans le cancer du sein : effi et effets adverses. Rev Med Suisse 2013;9:1090-4.
 7. Lerebours F, et al. Altérations génétiques somatiques dans le cancer du sein. In : Espié M, et al. Le sein. Du normal au pathologique : état de l’art (3ème édition). ESKA 2007. p 548.
 8. Espié. M, et al. Metastatic Breast Cancer: Patient Journey, Patient Needs, and Expectations: Results of the RÉALITÉS National Survey.
 Oncologie DOI 10.3166/onco-2018-0013
 9. Données internes – SEINCHRONE est une enquête qualitative, consultative, menée sous forme de tables rondes organisées dans 13 villes de France en présence de 51 patientes atteintes de cancer du sein métastatique âgées de 25 à 75 ans - 2015