Accueil / MediasCommuniqués de presse / L’hôpital Saint-Antoine AP-HP s’associe à la CAMI Sport & Cancer pour la création d’un nouveau Pôle Sport & Cancer en Hématologie

logo camiaphp

L’hôpital Saint-Antoine AP-HP s’associe à la CAMI Sport & Cancer pour la création d’un nouveau Pôle Sport & Cancer en Hématologie

Publié le 07 février 2019 - PP-ONC-FRA-0522

Il est aujourd’hui reconnu que la pratique régulière d’une activité physique soutenue aide à combattre les effets indésirables des traitements tant physiques que psychologiques, améliore la qualité de vie des patients et est associé à une diminution du risque de récidive des principaux cancers.
Afin d’intégrer cette thérapeutique non médicamenteuse dans les parcours de soin en cancérologie, la CAMI Sport & Cancer, le groupe de protection sociale Malakoff Médéric Humanis et l’association Laurette Fugain ont conclu un partenariat pour la création de Pôles Sport & Cancer qui permettent aux patients de pratiquer un programme de thérapie sportive personnalisé au sein même de l’hôpital, dès le début de leurs traitements.
Le Pôle Sport & Cancer inauguré ce 07 février 2019 à l’Hôpital Saint-Antoine AP-HP est le 8ème et dernier des huit Pôles déployés depuis 2016 grâce à ce partenariat.

Le Pôle Sport & Cancer CAMI à l’Hôpital Saint-Antoine AP-HP en pratique

Pour le Dr Thierry Bouillet et Jean-Marc Descotes, co-fondateurs de la CAMI Sport & Cancer, « un programme d’activité physique est d’autant plus efficace qu’il est débuté précocement dans la prise en charge ». Il est donc important de pouvoir proposer une activité physique sur les lieux de soins, au plus proche des patients.
A l’hôpital Saint-Antoine AP-HP, c’est au sein du service d’hématologie clinique et thérapie cellulaire, spécialisé dans la prise en charge des cancers du sang tels que les leucémies aiguës, les lymphomes et les myélomes, et dans la réalisation d’autogreffes et d’allogreffes de cellules souches hématopoïétiques, que ce Pôle Sport & Cancer a été mis en place depuis le 07 janvier 2019.
Il permet aux patients de bénéficier de deux séances individuelles de thérapie sportive de 15 à 45 minutes par semaine pendant leurs hospitalisations. Ces séances sont encadrées par deux praticiennes en thérapie sportive formées à l’approche pédagogique de la CAMI Sport & Cancer et titulaire du Diplôme Universitaire « Sport & Cancer ». Elles se déroulent directement en chambre et sont personnalisées en fonction des capacités, besoins et envies de chaque patient en s’appuyant sur une méthode pédagogique spécifiquement créée par la CAMI Sport & Cancer, le Médiété®.
Les patients bénéficient également d’une consultation de thérapie sportive initiale (bilan de santé et tests physiques) et d’une évaluation des effets physiques et psychologiques de leur pratique. Ce suivi permet une collaboration régulière avec les équipes soignantes du service, véritable fil conducteur du Pôle Sport & Cancer.

Ce nouveau dispositif permettra d’accueillir plus d’une centaine de patients par an. Pour Raph, qui a bénéficié des programmes de la CAMI Sport & Cancer, « je suis assez sportif alors c’était essentiel pour moi de faire de l’activité physique. À la sortie de l’hôpital j’ai rejoint mes amis pour faire un match de foot. Un grand moment ! J’étais fatigué mais je suis certain que sans ces exercices physiques je n’aurais pas pu ». Mais le Pôle Sport & Cancer ne concerne pas que les sportifs, bien au contraire. En effet, Marion ajoute que « quand je suis rentrée à l’hôpital, je n’avais pas du tout le moral, je n’avais plus vraiment d’envie ni d’énergie. Je n’étais pas du tout sportive donc les cours d’activité physique je n’ai pas dit oui tout de suite. Mais l’éducatrice m’a convaincue. Finalement, cela m’a fait beaucoup de bien, au physique et au moral. Sinon, naturellement, je serais plutôt restée au lit toute la journée ».

Partenaires officiels

malakofffugain

Partenaires associés

pfizeraterhit

Grâce au soutien de Malakoff Médéric Humanis, mais aussi des associations Laurette Fugain et ATERHIT et du laboratoire Pfizer, les séances de thérapie sportive proposées dans le cadre du Pôle Sport & Cancer sont gratuites.
« Notre soutien au projet des Pôles Sport & Cancer illustre l’engagement de Malakoff Médéric Humanis dans la lutte contre le cancer. C’est un enjeu majeur pour la société et pour ceux qui sont frappés par la maladie » déclare Thomas Saunier, Directeur général de Malakoff Médéric Humanis. « Sur 1 000 personnes qui apprennent chaque jour qu'elles ont un cancer, 400 travaillent. C’est aussi un enjeu pour les entreprises qui accompagnent leurs salariés concernés, pendant la maladie ou lors de leur retour à l’emploi ».

L’activité physique pendant et après le traitement du cancer, une chance supplémentaire pour combattre la maladie

Tout au long des traitements des cancers hématologiques (essentiellement des leucémies, lymphomes et myélomes), les patients se retrouvent régulièrement contraints de vivre en milieu stérile, dans des chambres de petite taille. Le cancer, ses traitements, l’alitement et l’enfermement en milieu hospitalier peuvent générer de nombreuses conséquences physiques, mais aussi psychologiques : perte de masse musculaire, déconditionnement physique, arthralgies, perte de souplesse, altération du sommeil, fatigue, anxiété, stress, détérioration de l’image du corps et de l’estime de soi, isolement, etc.
Or, depuis de nombreuses années, des études scientifiques ont montré qu’une pratique physique régulière et soutenue a des effets positifs sur ces effets indésirables1. L’Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support rappelle par exemple que l’activité physique est le seul traitement validé de la fatigue en oncologie2 alors qu’il constitue l’un des principaux symptômes chez les patients3. L’activité physique a ainsi été reconnue comme une thérapeutique non médicamenteuse par la Haute Autorité de Santé en 20114.
Pour toutes ces raisons, « parmi les nombreuses actions que nous menons pour diminuer l’impact psychologique et physique des hospitalisations en hématologie, nous nous impliquons fortement avec la CAMI Sport et Cancer dans le développement de programmes d’activité physique dédiés aux patients » explique Stéphanie Fugain, Présidente de l’Association Laurette Fugain.

Ce projet va permettre « à nos patients atteints d’hémopathies malignes longuement hospitalisés de maintenir au mieux leur force musculaire, élément très important pour supporter les différentes thérapeutiques et faciliter le retour à domicile. De plus, sur le plan psychologique, l’entretien physique permet au patient de se réapproprier son corps et de se sentir actif pendant la phase de traitement » conclut le Dr Eolia Brissot, hématologue à l’Hôpital Saint-Antoine AP-HP et médecin référente du Pôle Sport & Cancer de la CAMI.


Contacts presse

Cami sport & cancer
Antoine DARTIGUES
06 52 96 31 99
[email protected]

AP-HP
Marine LEROY
01 40 27 37 22
[email protected]

Malakoff Mederic
Séverine SOLLIER
01 46 84 36 98 / 06 14 84 52 34
[email protected]

À propos de la Cami sport & Cancer

La CAMI Sport & Cancer est la première association qui développe et structure l’activité physique en cancérologie et en hématologie. Créée en 2000, elle est actuellement présente dans 26 départements, une vingtaine d’hôpitaux et près de 80 villes en France, ce qui lui permet d’accompagner près de 3 000 patients par semaine et de bénéficier d’une reconnaissance médicale, institutionnelle et universitaire.
Afin de pouvoir accompagner chaque patient sur l’ensemble de son parcours de soins et de vie, la CAMI Sport & Cancer a développé un modèle d’intervention unique et novateur en trois phases complémentaires :
1- à l’Hôpital pour les patients en début ou en cours de traitement (au sein de « Pôles Sport & Cancer » mis en place dans des services d’Oncologie, d’Hématologie, d’Adolescents et Jeunes Adultes ou d’Hémato-Onco-Pédiatrie),
2- en Ville pour les patients en fin de traitement ou en cours de rémission (grâce à des séances en ambulatoire),
3- dans des associations ou clubs sportifs partenaires pour les patients en rémission complète (via un réseau de structures partenaires dont les intervenants ont été sensibilisés).
Les programmes de la CAMI sont encadrés par des Praticiens en Thérapie Sportive : des experts, professionnels du sport et de la santé, tous détenteurs du Diplôme Universitaire « Sport et Cancer ».

www.sportetcancer.com


À propos de l'AP-HP et de l'Hôpital Saint-Antoine

L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire à dimension européenne mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 8,3 millions de personnes malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Ile de-France : 100 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent.
L’hôpital Saint-Antoine est un hôpital de l’AP-HP situé à Paris dans le 12e arrondissement. Il allie offre de soins de proximité et médecine de pointe. Il rassemble la majorité des spécialités médicales et chirurgicales de court séjour. Il dispose d’un service d’accueil des urgences, d’un grand pôle digestif, d’un service de cancérologie, d’hématologie, d’orthopédie, de neurologie, d’endocrinologie, de rhumatologie, de psychiatrie, de maladies infectieuses et tropicales, etc. Un plateau d’imagerie médicale et des services de biologie viennent compléter cette offre.

www.aphp.fr et www.saintantoine.aphp.fr


À propos de Malakoff Médéric Humanis

Acteur majeur de la protection sociale, Malakoff Médéric Humanis est né en janvier 2019 du rapprochement des groupes Malakoff Médéric et Humanis. Avec plus de 6 Mds€ de fonds propres, 426 000 entreprises clientes et 10 millions de personnes assurées, Malakoff Médéric Humanis détient 17% de parts de marché de l’assurance collective. En retraite complémentaire, le Groupe gère 36,5 Mds€ d’allocations versées, une mission d’intérêt général menée pour le compte de l’Agirc-Arrco auprès de 600 000 entreprises et 15 millions de cotisants et allocataires.
Paritaire, mutualiste et à but non lucratif, Malakoff Médéric Humanis met sa performance au service de l’utilité sociale et consacre chaque année 153 millions d’euros à l’accompagnement des personnes en situation de fragilité sociale.

www.malakoffmederic-humanis.com


À propos de Laurette Fugain

Laurette Fugain, l’association qui lutte contre les leucémies, a été créée en septembre 2002. Elle agit autour de trois axes majeurs :
• Soutenir la recherche médicale pédiatrique et adulte sur les leucémies. Elle est l’un des premiers financeurs associatifs sur ce thème, avec plus de 7.2 millions d’euros affectés à 148 projets de recherche à fin 2017
• Mobiliser autour des Dons de Vie (sang, plaquettes, moelle osseuse), indispensables au parcours de guérison des patients
• Aider les patients et les familles. Laurette Fugain soutient les initiatives du personnel hospitalier pour l’amélioration des soins et de l’accueil, et développe des projets novateurs pour optimiser le quotidien des patients (dont les projets conjoints avec la CAMI Sport & Cancer, pour développer la pratique d’une activité physique au sein même des services d’hématologie)

www.laurettefugain.org


À propos de Pfizer

Pfizer Oncologie s'engage à poursuivre le développement de traitements innovants ayant un impact significatif sur la vie des patients atteints d'un cancer. Comptant parmi les leaders en oncologie, nous nous efforçons d'accélérer la mise à disposition de nos avancées thérapeutiques et contribuons ainsi à redéfinir le quotidien des patients. Notre solide pipeline de médicaments biologiques, de petites molécules et d'immunothérapie est spécifiquement axé sur l’identification des découvertes scientifiques les plus prometteuses et sur leur mise en œuvre clinique au profit des patients souffrant de divers types de cancer. En s’associant à des institutions académiques, des chercheurs indépendants, des groupes de recherche collaboratifs, des gouvernements et des partenaires agréés, Pfizer Oncologie vise à traiter et contrôler le cancer par des médicaments de pointe. Parce que Pfizer Oncologie est convaincu que la réussite en oncologie ne se mesure pas uniquement en termes de médicaments fabriqués, mais plutôt par les partenariats significatifs engagés pour exercer un impact plus positif sur la vie de chacun.

www.pfizer.fr


À propos d'ATERHIT

L' ATERHIT, « Association for Training, Education, and Research in Hematology, Immunology, and Transplantation », est une association de bienfaisance privée, à caractère philanthropique et social basée à l'hôpital Saint-Antoine, et qui a pour but de favoriser les connaissances et le développement de la formation, de l’éducation et de la recherche dans les domaines de l’hématologie, l’immunologie et la transplantation au bénéfice des patients.

Références

  1. Institut National du Cancer (2017), Rapport d’expertise « Bénéfices de l’activité physique pendant et après cancer, des connaissances scientifiques aux repères pratiques », Boulogne-Billancourt.
  2. Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (2013), Référentiel « Activité Physique Adaptée, Rééducation et Cancer du sein ».
  3. Bower J.E., Ganz P.A., Desmond K.A. et coll. (2000), « Fatigue in breast cancer survivors : occurrence, correlates, and impact on quality of life », Journal of Clinical Oncology, Vol. 18, n°4, p. 743-753.
  4. Haute Autorité de Santé (2011), Rapport d’orientation « Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées », Saint-Denis.