Accueil / Aires thérapeutiques / Inflammation & immunologie / Dermatologie médicale

Publié le 26 juillet 2022 - PP-INP-FRA-0558

Dermatologie médicale

Une main de bébé dans un main d'adulte

La peau est un organe essentiel, dont les fonctions sont multiples. C’est l’organe le plus visible de notre corps et le plus exposé en tant que barrière contre les agressions environnementales.

Les maladies de peau sont des pathologies très répandues, un tiers des Français de plus de 15 ans en souffre, soit 16 millions de personnes1. Ces maladies peuvent considérablement impacter la vie quotidienne des personnes atteintes. En effet, les maladies de peau se classent au 4e rang mondial des maladies reconnues comme affectant la qualité de vie1.

Les maladies de peau peuvent être associées à des douleurs importantes. Pour certains patients, les douleurs et les démangeaisons sont extrêmement handicapantes au quotidien et peuvent être sources de discriminations tant dans la vie privée que professionnelle. C’est particulièrement le cas lorsqu’elles touchent le visage ou les mains, des zones particulièrement exposées au regard et au toucher d’autrui1.

Le regard des autres, ajouté aux souffrances induites par la maladie et à la lourdeur de certains traitements peuvent avoir des répercussions psychologiques importantes pour les patients et rendre ces maladies difficilement supportables : 54% des personnes atteintes de maladies de peau souffrent d’anxiété ou de dépression1. Les patients atteints de dermatite atopique déclarent, pour 50 % d’entre eux que leur maladie impacte la libido de leur conjoint2 ou pour 17 % qu’ils ont déjà rencontré des problèmes de discrimination à l’embauche1.

  • Acné : 3,3 millions de personnes en France1
  • Dermatite atopique : 2,5 millions en France1
  • Psoriasis : 2,4 millions en France1
  • Vitiligo : 900 000 à 1,2 millions en France1
  • Alopécie/pelade : environ 80 000 en France2
  • Maladie de Verneuil : 650 000 en France3

Pionnier des biothérapies il y a plus de vingt ans, Pfizer a acquis une solide connaissance dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques touchant la peau. Notre priorité est de répondre aux besoins médicaux non couverts, c’est-à-dire aux pathologies pour lesquelles peu de solutions thérapeutiques efficaces existent pour les patients et où les besoins en innovation sont très importants. Les recherches sur la compréhension des processus inflammatoires du système immunitaire ont permis aux chercheurs de Pfizer de découvrir des mécanismes d’action innovants qui ont véritablement révolutionné la prise en charge de certaines pathologies dermatologiques.

L’engagement de Pfizer ne se limite cependant pas à la mise au point de nouveaux traitements innovants. Nous sommes également à l’écoute des associations de patients et agissons à leurs côtés pour favoriser une meilleure compréhension de la maladie par les patients.

Les problèmes de peau sont souvent perçus comme bénins et superficiels, alors qu’ils peuvent être très invalidants et stigmatisants pour les personnes. C’est pourquoi nous soutenons les associations de patients concernées dans leurs actions en faveur de la reconnaissance des maladies de peau comme de véritables pathologies ayant un impact sur la qualité de vie.


  1. Livre Blanc Les défis de la dermatologie en France, SFD, 2018, pp. 15, 18-19, 33
  2. L’interleukine-2 : le remède de l’alopécie ? Acadnat Pharm / Lettre n°36 – mars 2016
  3. Vaincre Verneuil. Populations concernées. AFRH – consulté le 23 mars 2022 - http://www.afrh.fr/Verneuil/Verneuil/qui.html