Accueil / MediasCommuniqués de presse / Initiative Pfizer: « An Accord for a Healthier World / un Accord pour un Monde en meilleure santé »

Initiative Pfizer: « An Accord for a Healthier World / un Accord pour un Monde en meilleure santé »
Améliorer l’équité en matière de santé pour 1,2 milliard de personnes vivant dans 45 pays à faible revenu

Publié le 25 mai 2022

  • Pfizer fournira tous ses médicaments et vaccins protégés actuels par un brevet, disponibles aux États Unis ou dans l’Union Européenne à 45 pays à faible revenu, sans but lucratif
  • Le Rwanda, le Ghana, le Malawi, le Sénégal et l’Ouganda sont les cinq premiers pays qui se sont engagés à rejoindre l’Accord. Les autorités sanitaires de ces pays faciliteront l’identification et l’élimination des obstacles liés à l’approvisionnement lors du lancement de l’initiative dans les 45 pays à faible revenu
  • Pfizer lance un appel pour inviter les autorités sanitaires et les organismes de santé à se joindre à l’Accord en apportant leur expertise et leurs ressources d’œuvrer en faveur d’un monde en meilleure santé et plus équitable en matière de santé pour 1,2 milliard de personnes vivant dans les pays à faible revenu

DAVOS, le 25 mai 2022 – Aujourd’hui Pfizer Inc. (NYSE:PFE) a lancé un « Accord pour un Monde en meilleure santé ». Cette initiative novatrice sans but lucratif a pour but de fournir tous les médicaments et vaccins, protégés par un brevet, produits par Pfizer et disponibles aux Etats Unis et dans l’Union Européenne à 1,2 milliards de personnes vivant dans 45 pays à faible revenu. L’Accord a pour but de réduire les inégalités qui existent en matière de santé entre ces pays et le reste du monde.

*Forts des enseignements tirés de la distribution des vaccins contre le COVID-19, nous savons que l’approvisionnement n’est que la première étape dans la prise en charge des patients. Nous collaborerons étroitement avec les autorités sanitaires du monde entier en vue d’améliorer notamment le diagnostic, les campagnes de sensibilisation, les installations et la conservation. « Ce n’est que lorsque ces obstacles seront surmontés que nous mettrons fin aux inégalités en répondant aux besoins de l’ensemble des patients », a déclaré le Président de Pfizer et le PDG Albert Bourla.

L’Accord concerne 27 pays à faible revenu et 18 pays à revenu intermédiaire qui sont passés depuis 10 ans du statut de pays à revenu faible à celui de pays à revenu moyen inférieur. Pfizer travaillera en étroite collaboration avec les autorités sanitaires du Rwanda, du Ghana, du Sénégal et de l’Ouganda pour s’assurer que tous les médicaments et vaccins parviennent aux personnes concernées. Cette collaboration couvrira les aspects suivants : diagnostic, encadrement des professionnels de santé et formation, y compris la gestion de la chaîne d’approvisionnement et l’amélioration des installations. Les résultats obtenus dans ces cinq pays permettront d’assurer la bonne distribution des produits dans le reste des quarante pays.

Pfizer travaillera aussi avec les participants à l’Accord en vue d’identifier des mécanismes réglementaires rapides et efficaces de d’accès aux marchés afin de réduire le temps nécessaire à la mise à disposition de nouveaux médicaments et vaccins dans ces pays.

Conformément à l’Accord, Pfizer s’est engagé à fournir 23 médicaments et vaccins contre des maladies infectieuses, certains cancers et maladies inflammatoires rares. L’accès rapide à ces médicaments et vaccins va permettre de traiter les maladies infectieuses non contagieuses qui tuent environ un million de personnes chaque année dans ces pays, ainsi que les maladies chroniques qui ont un impact négatif sur la qualité de vie d’au moins un demi-million de personnes supplémentaires1. Les nouveaux médicaments et vaccins produits par Pfizer feront également partie de l’Accord.

L’Accord a aussi pour but de favoriser, sans but lucratif, un accès plus rapide aux futurs médicaments et vaccins de Pfizer en cours de développement aux 45 pays concernés, particulièrement les médicaments qui traitent les maladies graves. Pour concrétiser cet engagement, grâce au soutien financier de la Fondation Bill et Melinda Gates, Pfizer s’emploie à mettre au point des vaccins candidats pour la prévention du streptocoque de groupe B, principale cause de mortinatalité et de décès de nouveau-nés, la conception d’un vaccin contre le virus respiratoire syncytial est également à l’étude.

« Toute personne, quel que soit son lieu de résidence, devrait avoir accès aux médicaments et vaccins novateurs et vitaux », a déclaré Bill Gates, co-président de la Fondation Bill et Melinda Gates. « L’Accord pour un Monde en meilleure santé » permettrait à des millions de personnes vivant dans les pays à faible revenu d’obtenir ce dont elles ont besoin pour mener une vie en meilleure santé. « Pfizer est en train de montrer l’exemple à d’autres entreprises », a déclaré Bill Gates, co-président de la Fondation Bill et Melinda Gates.

« Un accès rapide et facilité aux médicaments et vaccins de pointe est le gage de la santé pour tous dans le monde. À cet égard, l’engagement de Pfizer en vertu du programme de l’Accord définit une nouvelle norme. Combiné aux investissements supplémentaires destinés à renforcer les systèmes sanitaires et la réglementation pharmaceutique des pays africains, l’Accord est un pas en avant vers la sécurité sanitaire durable pour tous les pays ayant des niveaux différents de revenus », a déclaré Son Excellence Paul Kagamé, Président du Rwanda.

« Nous devons continuer à consentir plus d’efforts afin de garantir des soins de santé de qualité pour tous et de permettre ainsi que les personnes vivent plus longtemps, soient en bonne santé et mènent une vie plus saine », a déclaré Son Excellence, le Président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo du Ghana. « Cela nécessitera une coopération étroite entre les secteurs publics et privés. Nous sommes fiers de nous joindre à l’Accord pour qu’ensemble, nous puissions atteindre cet objectif important ».

« C’est un motif de fierté pour le Sénégal de soutenir la promotion de l’Accord pour un Monde en meilleure santé pour améliorer l’accès aux soins de santé à tous et le bien-être des populations de notre pays et du monde entier », a déclaré Son Excellence Macky Sall, président du Sénégal. « Ensemble, nous allons collaborer pour l’avènement d’un monde meilleur ».

« Le côté positif de cet Accord est qu’il ne va pas porter atteinte à la dignité et au statut de peuple de ces pays, car il s’agit d’un vrai partenariat entre Pfizer et des pays comme le Malawi, partageant le fardeau du coût des activités dans la production et l’acheminement des fournitures médicales pour sauver des millions de vies. C’est de cette façon que les problèmes mondiaux devraient être réglés », a déclaré Son Excellence Lazarus Chakwera, Président du Malawi.

« Il est temps de favoriser l’accès de tous à la santé », a déclaré le Président ougandais, Son Excellence Yoweri Museveni. L’Ouganda est fier de se joindre à l’Accord. Nous nous engageons à travailler avec Pfizer et tous les partenaires parties à l’Accord, afin de trouver de nouvelles parades à ces défis liés à l’accès aux soins de santé ».

Des informations détaillées sur l’Accord Pour un Monde en meilleure santé » sont à consulter sur le site Pfizer.com/Accord.

Pfizer : Des avancées qui changent la vie des patients

Chez Pfizer, nous mobilisons toutes nos ressources pour améliorer la santé et le bien être à chaque étape de la vie. Nous recherchons la qualité, la sécurité et l’excellence dans la découverte, le développement et la production de nos médicaments en santé humaine. Notre portefeuille mondial diversifié comporte des molécules de synthèse ou issues des biotechnologies, des vaccins mais aussi des produits d’automédication mondialement connus. Chaque jour, Pfizer travaille à faire progresser le bien-être, la prévention et les traitements pour combattre les maladies graves de notre époque. Conscients de notre responsabilité en tant que leader mondial de l’industrie biopharmaceutique, nous collaborons également avec les professionnels de santé, les autorités et les communautés locales pour soutenir et étendre l’accès à des soins de qualité à travers le monde. Depuis plus de 170 ans, Pfizer fait la différence pour tous ceux qui comptent sur nous. Pour en savoir plus sur nos engagements, vous pouvez visiter notre site Internet www.pfizer.com.

Avis de divulgation

Les informations contenues dans ce communiqué sont datées du 25 mai 2022. La compagnie n’assume aucune obligation d’actualiser les déclarations prospectives du présent communiqué lorsque de nouvelles informations, de futurs évènements ou faits sont disponibles.

Ce communiqué contient des déclarations prospectives au sujet de la création de valeur et du potentiel de croissance, des aspirations, des objectifs et des activités de la compagnie afin d’améliorer la part des actionnaires, y compris leurs bénéfices potentiels. Ce qui implique des risques et des incertitudes pouvant produire des résultats contraires à ceux espérés ou mentionnés dans les déclarations. Les risques et les incertitudes comprennent entre autres, les incertitudes liées à la recherche et au développement , y compris la capacité d’être en phase avec les paramètres cliniques, le début et/ou les dates d’exécution de nos essais cliniques , les dates réglementaires de soumission, d’homologation ou de lancement des produits, de même que l’existence de nouvelles données cliniques contradictoires et de nouvelles analyses des données cliniques existantes, les risques associés aux données provisoires et préliminaires. Les autres risques sont : le fait que les données des essais cliniques peuvent donner lieu à des interprétations et des évaluations différentes de la part des autorités chargées de la régulation, que ces autorités peuvent ou ne pas être satisfaites de la nature et des résultats de nos études cliniques ; va-t-il y avoir une nouvelle demande de médicaments et quand ? De nouvelles demandes d’homologation et/ou des demandes d’autorisation d’utilisation peuvent être introduites auprès d’une institution compétente en vue de savoir si les produits candidats de Pfizer présentés peuvent être homologués par les autorités de régulation. Ceci peut dépendre de plusieurs facteurs, y compris le fait de connaître l’efficacité du produit et de savoir si ses avantages contrebalancent les risques avérés. S’ils sont approuvés, reste à savoir si de tels produits candidats vont bien se vendre sur le marché. Entrent aussi en ligne de compte la décision des autorités de régulation et ses conséquences sur l’étiquetage, la fabrication, l’innocuité et/ ou autres aspects pouvant retarder la disponibilité ou la commercialisation des produits candidats Pfizer. A cela s’ajoutent : la mise au point du même type de produits ou de thérapies par d’autres compagnies, la capacité de fabrication, les incertitudes au sujet de la possibilité d’obtenir des recommandations des comités techniques d’évaluation des vaccins et des autorités sanitaires gouvernementales, les incertitudes liées à l’impact de ces recommandations sur la commercialisation des produits et celles liées à la planification financière et commerciale; y compris et sans s’y limiter: les risques liés à la situation commerciale et aux perspectives de Pfizer. Entrent aussi en ligne de compte : la fébrilité des marchés de Pfizer ou celle du marché américain ou des marchés de capitaux mondiaux, des marchés du crédit, la réglementation et la situation économique, l’impact de la COVID-19 sur nos activités et nos résultats et les aspects liés à la concurrence.

Une description détaillée des risques et des incertitudes est contenue dans le rapport annuel de Pfizer, Formulaire 10-K, exercice financier clôturé le 31 décembre 2021 et dans ses rapports ultérieurs, Formulaire 10-Q, de même dans les rubriques intitulées : « Facteurs de risque » et « Informations prospectives et facteurs pouvant influencer les résultats futurs ». Il convient de se référer aussi aux rapports ultérieurs, Formulaire 8-K. Tous ces formulaires sont disponibles sur le site de la Securities and Exchange Commission des Etats Unis www.sec.gov et sur le site www.pfizer.com.

Références

  1. Calculs internes établis en fonction des données collectées via le site https://vizhub.healthdata.org/gbd-compare, Eligibilité (gavi.org)