Accueil / MediasCommuniqués de presse / 2018 - Semaine Mondiale pour un Bon Usage des Antibiotiques 2018 - Pfizer se mobilise auprès du Grand Public

Semaine Mondiale pour un Bon Usage des Antibiotiques 2018 - Pfizer se mobilise auprès du Grand Public

Paris, le 6 novembre 2018 - PP-GEP-FRA-0724

La lutte contre l’antibiorésistance est un enjeu majeur de santé publique. La résistance des bactéries aux antibiotiques est en effet aujourd’hui responsable d’une mortalité accrue, d’unallongement des durées d’hospitalisation, d’une hausse des coûts des services médicaux1 et d’une perte de productivité2. Si rien n’est entrepris au niveau mondial, ce phénomène entrainera le décès de 10 millions de personnes dans le monde en 20503. Pourtant, l’antibiorésistance reste encore méconnue d’une grande majorité de Français.
A l’occasion de la Semaine Mondiale Pour un Bon usage des Antibiotiques (12-18 novembre 2018) initiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Pfizer se mobilise pour sensibiliser le Grand Public et va à sa rencontre avec le Bactério Bus, le 19 novembre prochain à Paris.

Enrayer l’antibiorésistance : une priorité mondiale de santé publique

Les antibiotiques ont révolutionné la prise en charge des maladies infectieuses. Les bénéfices de cette avancée scientifique sans précédent sont majeurs, de l’allongement de l’espérance de vie des populations à l’essor de la médecine moderne.4

Pourtant, leur efficacité est aujourd’hui menacée : en cause, l’émergence et la dissémination de résistances bactériennes partout dans le monde.
Ce phénomène appelé “antibiorésistance” remet en question la capacité pour les systèmes de santé à soigner et guérir les infections, même les plus courantes, que ce soit en médecine de ville ou à l’hôpital.5

Un impact sanitaire et économique majeur :

France : 12500 décès par an pour environ 158 000 infections à bactéries multi-résistantes11

MONDE : sans intervention pour enrayer l'antibiorésistance, 10 millions de morts estimés en 20503

EUROPE : 600 000 000 de jours de perte de productivité2 par na liés à l'antibiorésistance

Les responsables : l’homme et la nature

Depuis l’arrivée des antibiotiques, les bactéries n’ont cessé de s’y adapter, développant ainsi une résistance à ces antimicrobiens.

La croissance du nombre de bactéries multi-résistantes (BMR) est fortement corrélée à la surconsommation et au mauvais usage des antibiotiques, ainsi qu’au rejet de résidus antibactériens dans l’environnement.6 Parallèlement peu de nouveaux traitements antibiotiques ont été découverts ces dernières années.

Cette conjoncture place les systèmes de santé des sociétés modernes dans un état de fragilité. Si rien n’est fait pour enrayer le phénomène, on assistera à moyen terme à une croissance exponentielle des décès annuels liés à l’antibioresistance3.

Les Français encore peu sensibilisés à cette problématique

Selon un sondage IPSOS/PFIZER publié en novembre 20177 :

  • 76% des Français ne savent pas précisément ce que désigne le terme antibiorésistance ;
  • environ 1/3 d’entre eux ont un mauvais recours aux antibiotiques et réutilisent des antibiotiques stockés dans leur armoire à pharmacie sans en informer leur médecin ;
  • 1/3 d’entre eux continuent également à utiliser des antibiotiques pour traiter une bronchite ou une angine virale, là encore sans en informer leur médecin.

Le constat est sans appel : il est essentiel de mieux informer les Français sur l’enjeu de santé publique que représente l’antibiorésistance et de les familiariser au bon usage des antibiotiques.

Pfizer se mobilise auprès du Grand Public : Le Bactério Bus

Dans le cadre de la Semaine Mondiale pour un Bon usage des Antibiotiques qui se déroule du 12 au 18 novembre 2018, Pfizer lance à l’échelle européenne l’opération « Bactério Bus ».

Le Bactério Bus est un camion à visée pédagogique qui traverse l’Europe à la rencontre du Grand Public pour le sensibiliser de manière ludique à la nécessité de lutter contre l’antibiorésistance et aux quelques gestes simples qui peuvent participer à combattre ce fléau.

Après Rome le 12 novembre et Madrid le 15 novembre, le Bactério Bus Pfizer sera présent à Paris, le lundi 19 novembre, de 7h à 20h sur l’Esplanade de la Gare de l’Est (Paris X).

Bacteriobus

Ouvert à tous, il invite à une immersion au coeur de l’antibiorésistance. Au programme : informations pédagogiques et animations interactives.

L’engagement de Pfizer en infectiologie

Depuis plus de 75 ans, Pfizer s’investit de manière active dans la recherche et le développement de médicaments innovants pour répondre aux besoins des patients atteints de maladies infectieuses.
Nous travaillons aux côtés des acteurs publics et des professionnels de santé pour élaborer des politiques et des programmes éducatifs répondant aux enjeux en constante évolution de ce
domaine.

Conscient de la menace que l’antibiorésistance fait peser sur la santé publique, Pfizer agit au niveau international et national.

En 2016, Pfizer était l'un des signataires de la Déclaration pour la lutte contre la résistance aux antimicrobiens, un appel mondial à l'action, élaboré et signé par plus de 100 entreprises et 13 associations professionnelles, encourageant une collaboration accrue entre les gouvernements et le secteur pharmaceutique pour faire face à l’antibiorésistance8. Dans le prolongement de cette Déclaration, Pfizer et 12 partenaires du secteur ont dévoilé la «Feuille de route de l’industrie» qui présente quatre engagements clés à atteindre d’ici 20209 : mettre en place des mesures limitant l’impact environnemental des antibiotiques ; encourager leur utilisation appropriée ; améliorer l’accès aux antibiotiques, aux vaccins et aux solutions diagnostiques actuels et futurs ; explorer de nouvelles opportunités de collaborations ouvertes entre l’industrie et le secteur public.

En France, depuis 2015, nous contribuons à différents groupes de travail ministériels4,10 dédiés à la question de la R&D au service de la maîtrise de l’antibioresistance.
Dans ce cadre, Pfizer a notamment défendu :

  • la conservation sur le marché d’antibiotiques “anciens” mais nécessaires à l’arsenal thérapeutique disponible en France ;
  • la mise en place d’un nouveau modèle médico-économique visant à encourager la mise sur le marché de nouveaux médicaments contribuant à la maîtrise de l’antibiorésistance.Pfizer France est aussi est partenaire d’associations de patients et de sociétés savantes.

Recommandations sur le bon usage des antibiotiques12

Respecter les doses prescrites par le médecin, le moment de la prise et la durée du traitement,
Ne prendre un antibiotique que lorsqu’il a été spécifiquement prescrit par le médecin pour traiter une infection précise,
Ne pas réutiliser des boites entamées à l’occasion d’un traitement antérieur,
Ne pas prendre des antibiotiques prescrits à une autre personne,
Rapporter les antibiotiques non utilisés à la pharmacie pour une destruction appropriée.

> Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse au format PDF

Pfizer Inc : Ensemble, oeuvrons pour un monde en meilleure santé®

Chez Pfizer, nous mobilisons toutes nos ressources pour améliorer la santé et le bien-être à chaque étape de la vie. Nous recherchons la qualité, la sécurité et l’excellence dans la découverte, le développement et la production de nos médicaments en santé humaine. Notre portefeuille mondial diversifié comporte des molécules de synthèse ou issues des biotechnologies, des vaccins mais aussi des produits d’automédication mondialement connus. Chaque jour, Pfizer travaille pour faire progresser le bien-être, la prévention et les traitements pour combattre les maladies graves de notre époque. Conscients de notre responsabilité en tant que leader mondial de l’industrie biopharmaceutique, nous collaborons également avec les professionnels de santé, les autorités et les communautés locales pour soutenir et étendre l’accès à des soins de qualité à travers le monde. Depuis près de 150 ans, Pfizer fait la différence pour tous ceux qui comptent sur nous. Pour en savoir plus sur nos engagements, vous pouvez visiter notre site internet www.pfizer.fr

REFERENCES

1. Commission Européenne ; AMR : a major Europe and Global challenge, factsheets. Avril 2017
2. Anthony R.White ; Effective Antibacterials : At what cost ? The Economics of Antibacterial Resistance and Its Control. Journal of Antimicrobial Chemotherapy, Volume 66, Issue 9. Pages 1948-1953. 1er septembre 2011
3. The Review of Antimicrobial Resistance (chaired by Lord Jim O’Neill) ; Tackling drug-resistant infections globally : final report and recommandations. Mai 2016
4. J. Carlet, P. Le Coz ; Propositions du groupe de travail spécial pour la préservation des antibiotiques “Tous ensemble, sauvons les antibiotiques”. Juin 2016
5. N.D. Friedman, E. Temkin & Y. Carmeli ; The negative impact of antibiotic resistance. Review, Clinical Microbiology and Infection, Volume 22, Number 5, p.416-422. Mai 2016
6. A. Holmes et al. ; Understanding the mechanisms and drivers of antimicrobial resistance. Series, The Lancet, Volume 387, Issue 10014, p.176-187. Janvier 2016
7. Sondage Pfizer/IPSOS « Les Français et l’antibiorésistance » - novembre 2017
8. International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations (IFPMA) ; Declaration by the Pharmaceutical, Biotechnology and Diagnostics Industries on Combating Antimicrobial Resistance. 25 Janvier 2016
9. International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations (IFPMA); Leading Pharmaceuticals companies Present Industry Roadmap to Combat Antimicrobial Resistance. 20 Septembre 2016
10. Comité Interministériel pour la Santé (CSIS) : Maitriser la Résistance Bactérienne aux antibiotiques : 13 grandes mesures interministérielles, 40 actions. 17 novembre 2016
11. Institut de veille sanitaire - Santé Publique France ; Morbidité et mortalité des infections à bactéries multi-résistantes aux antibiotiques
en France en 2012. Étude Burden BMR, rapport. Juin 2015
12. Ameli.fr

Contacts Presse

Julie Floch-Ponremy
Pfizer
[email protected]
06 85 34 88 86
@Pfizer_France
www.pfizer.fr

Anouk Dupré
COMM Santé
[email protected]
07 62 59 25 53
@COMMSante
www.comm-sante.com