ContactContact
AccueilActusCommuniqués de presseMaladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin 52% de Français n’en ont jamais entendu parler 

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L’INTESTIN : 52% DE FRANÇAIS N’EN ONT JAMAIS ENTENDU PARLER 

À quelques jours de la journée mondiale des Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI), le 19 mai, Pfizer a mené, avec Opinionway,1 une étude auprès de 1 093 Français pour évaluer leur connaissance de ces pathologies qui touchent plus de 200 000 personnes en France.2  

Des maladies méconnues des Français 

Seuls 14% des Français savent précisément ce que sont les MICI1 et plus d’1 sur 2 n’en a jamais entendu parler.1

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif, due à une dérégulation du système immunitaire intestinal.3 Elles recouvrent deux pathologies : la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH). 

Dans la maladie de Crohn, l’inflammation peut toucher les parois de tout le tube digestif, de la bouche à l’anus. Le plus souvent, elle atteint la partie terminale de l’intestin grêle qui relie l’estomac au côlon, le côlon (ou "gros intestin") et l’anus.4 Pour la rectocolite hémorragique, l’inflammation atteint toujours le rectum et, fréquemment, le côlon de manière plus ou moins étendue.3-5 

89% des Français ignorent qu’elles touchent plus de 200 000 personnes en France.1

Près de la moitié des Français interrogés ignorent qu’elles peuvent toucher les enfants et les adolescents.1 

En 2020, la France comptait 283 000 patients pris en charge pour une MICI, dont 53% de femmes.2 Chacune de ces pathologies touche près d’1 Français sur 1 000.4-5 Elles sont le plus souvent diagnostiquées chez des sujets jeunes, âgées entre 20 et 30 ans.4-5 Toutefois, elles peuvent survenir à tout âge et 15% des cas concernent des enfants âgés entre 12 et 14 ans.3 

Un fléau des pays développés qui affectent lourdement la vie des patients 

Bien que leur fréquence varie considérablement d’un pays à l’autre,3 les incidences des MICI les plus importantes se retrouvent dans les pays industrialisés.3 De manière générale, l’incidence augmente avec le niveau de développement socio-économique.3 C’est en Europe (Nord et Ouest) et aux Etats-Unis, que l’incidence des MICI est la plus fréquente.3 Celle-ci augmente rapidement dans les pays en voie de d’industrialisation (Asie, Moyen Orient, Afrique du Sud, Inde).3 En France, on compte chaque année 8 nouveaux cas pour 100 000 pour la maladie de Crohn4 et 5 nouveaux cas pour 100 000 pour la rectocolite hémorragique.5 

68% des Français ne sont pas capables de citer tous les symptômes avec lesquels vivent les patients atteints de MICI.1 

Vivre avec une MICI a un impact à la fois sur la vie professionnelle et la vie intime des patients.6 Lors des poussées inflammatoires, la MICI se caractérise le plus souvent par des douleurs abdominales, des diarrhées fréquentes, parfois sanglantes ou encore une atteinte de la région anale.3 Les patients présentent une fatigue, parfois de la fièvre ou un état d’amaigrissement. Ils peuvent également présenter des manifestations extradigestives de leur maladie : arthrites (inflammation des articulations), psoriasis (inflammation cutanée) ou encore uvéites (inflammation oculaire).3  

Seuls 32% des Français peuvent citer tous les symptômes caractéristiques des MICI.1 

« Les mécanismes de survenue des MICI sont hélas encore mal compris : on ne connait pas la ou les causes de ces pathologies. Elles évoluent souvent par des phases d'activité imprévisible appelées « poussées »  et  d’intensité variable, entrecoupées de périodes de rémission. Les traitements actuels permettent de contrôler la maladie en réduisant l’inflammation et diminuant ainsi l’intensité des symptômes sur de longues périodes mais pas de guérir. Malgré les avancées médicales accomplies ces dernières années, certains patients sont en impasse thérapeutique et les besoins médicaux non satisfaits restent importants. Nous collaborons avec les professionnels de santé et les associations de patients afin de mieux comprendre ces pathologies et poursuivons nos recherches de nouvelle thérapie ciblant les mécanismes impliqués dans le processus inflammatoire chronique. » explique le Dr Amine Saighi, directeur médical de l’activité Inflammation et Immunologie, Pfizer France. « Par ailleurs, nous soutenons les actions des associations qui portent la voix des patients, à travers différents outils comme des plateformes d’information. »

Pfizer engagé dans l’amélioration de la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques 

Depuis plus de 20 ans, Pfizer agit pour améliorer la prise en charge des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques et leur permettre de suivre un parcours de soins adapté à leur maladie. L’entreprise concentre ses efforts sur des domaines thérapeutiques dans lesquels les besoins médicaux restent importants et parfois non couverts. Plus d’une vingtaine de molécules sont actuellement en cours de développement dans une dizaine de pathologies. Sur le terrain, Pfizer agit aux côtés d’une dizaine d’associations de patients atteints de maladies inflammatoires chroniques et des organisations professionnelles afin de faire avancer la prise en charge de ces pathologies mais également de faire avancer la prise de conscience autour des conséquences souvent méconnues qu’elles peuvent avoir sur la qualité de vie des patients.  

À propos de Pfizer – Des avancées qui changent la vie des patients 

Chez Pfizer, nous mobilisons la science et nos ressources mondiales pour développer des thérapies qui permettent de prolonger et d’améliorer significativement la vie de chacun. Nous recherchons la qualité, la sécurité et l’excellence dans la découverte, le développement et la production de nos solutions en santé humaine, parmi lesquelles figurent des médicaments et des vaccins innovants. Chaque jour, sur les marchés développés et émergents, Pfizer œuvre à faire progresser le bien-être, la prévention et les traitements pour combattre les maladies graves de notre époque. Conscients de notre responsabilité en tant que leader mondial de l’industrie biopharmaceutique, nous collaborons également avec les professionnels de santé, les autorités et les communautés locales pour soutenir et étendre l’accès à des soins de qualité et abordables à travers le monde. Depuis plus de 170 ans, nous faisons la différence pour tous ceux qui comptent sur nous. Pour en savoir plus sur nos engagements, vous pouvez visiter notre site internet www.pfizer.fr et nous suivre sur twitter : @Pfizer_France

Contacts Média :

Agence Wellcom

Héloïse Sintes & Isabelle Fillaud
01 46 34 60 60 

[email protected] 

Sources :

1Etude Opinionway online sur la connaissance des MICI auprès de 1 093 Français âgés de 18 ans et plus réalisé du 16/04 au 11/04/2023 
2Ameli : Personnes prises en charge pour les MICI en 2020 – 18/01/2023 - lien 
3Inserm.fr : Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) - 24/11/2020 - lien 
4Ameli.fr : Maladie de Crohn : définition et facteurs favorisants - 28/08/2020 - lien 
5Ameli.fr : Comprendre la rectocolite hémorragique - 31/08/2020 - lien 
6SNFGE, Nawal Lagdali, Ajana Fatima Zahra, Benelbarhdadi Imane, Afifi Rajae, Impact des MICI sur la qualite de vie, 2016 

 
PP-UNP-FRA-1592 - Publié le 05 mai 2023
MédicamentsProfessionnels de santéConseils et préventionMédias Actus Aires thérapeutiquesR&DEngagementsNous connaîtreTravailler chez PfizerConditions générales d'utilisation Cookies Données personnelles ContactPP-GIP-FRA-1849
Copyright © 2022 Pfizer inc. Tous droits réservés. Le contenu de ce site est destiné aux personnes résidant en France.
MédicamentsProfessionnels de santéConseils et préventionMédias Actus Aires thérapeutiquesR&DEngagementsNous connaîtreTravailler chez PfizerConditions générales d'utilisation Cookies Données personnelles ContactPP-UNP-FRA-1121
Copyright © 2024 Pfizer inc. Tous droits réservés. Le contenu de ce site est destiné aux personnes résidant en France.